2 août, 2010

L’homosexualité est-elle une nécessité pour la nature ?

Classé dans : Non classé — editionsgaiesetlesbiennes @ 12:41

Personnellement je le pense. Avec la procréation à tout-va, l’humanité court à la catastrophe. L’augmentation exponentielle de la population mondiale exige une réaction de la nature et ceux qui qualifient l’homosexualité de « contre-nature » se trompent complètement.
Les pays développés le comprennent et les mentalités évoluent en conséquence. Il est très possible que dans cinquante ans la moitié des humains soit homosexuelle.

Sébastien G. Martin

3 réponses à “L’homosexualité est-elle une nécessité pour la nature ?”

  1. Vingthuit dit :

    C’est tout à fait vraisemblable. Cela va exiger une sérieuse révision des politiques de nombreux pays et des religions.

  2. Louis B. dit :

    Non, bien sûr, l’homosexualité n’est pas une nécessité pour la nature. En revanche, elle est un fait naturel, plus ou moins bien admis. J’ajouterai : hélas ! Et m’en tiendrai là…

  3. C’est étonnant de dire que ce n’est pas une nécessité pour la nature alors que dès cette année 2010 les réserves alimentaires mondiales sont justes justes. Les 30 millions de tonnes de céréales russes qui manquent par suite de la sécheresse et des incendies vont mettre à zéro les stocks. Pour peu que de nouvelles catastrophes se produisent dans les années qui viennent, ça va être terrible.
    Et pendant ce temps là la population du globe augmente, je crois, de 200 000 habitants par jour. Si, bien sûr, la nature a besoin de se calmer.

Laisser un commentaire

Le journal d'une Diab'Less |
BOUNTY CAVALIER KING CHARLES |
mon univers |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ledouble2
| LE CLUB DES PARESSEUSES
| Envie(s) de...