• Accueil
  • > Non classé
  • > Regardons les chiffres en face : pour que la population mondiale n’augmente plus (+ 200 000 par jour actuellement) et compte tenu de l’augmentation à prévoir de la vie humaine il faudrait pendant un bon moment que la moitié des enfants qui naissent aujourd’hui ne soient pas attirés par la procréation.

29 juillet, 2013

Regardons les chiffres en face : pour que la population mondiale n’augmente plus (+ 200 000 par jour actuellement) et compte tenu de l’augmentation à prévoir de la vie humaine il faudrait pendant un bon moment que la moitié des enfants qui naissent aujourd’hui ne soient pas attirés par la procréation.

Classé dans : Non classé — editionsgaiesetlesbiennes @ 17:55

Cela permettrait aux autres de faire tous les enfants qu’ils veulent, sans avoir recours aux méthodes contraignantes de limitation des naissances comme on les connaît en Chine.

Autrement nous courrons à la famine et à l’épuisement de la planète.

Laisser un commentaire

Le journal d'une Diab'Less |
BOUNTY CAVALIER KING CHARLES |
mon univers |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ledouble2
| LE CLUB DES PARESSEUSES
| Envie(s) de...