• Accueil
  • > Archives pour octobre 2016

19 octobre, 2016

Ce texte de l’association AJL (les journalistes LGBT) est particulièrement intéressant.

Classé dans : Non classé — editionsgaiesetlesbiennes @ 18:15
La « Manif pour tous » du 16 octobre 2016 : quelle couverture à la télévision ?

Entre 22000 (selon la police) et 200000 personnes (selon les organisateurs) ont manifesté à Paris à l’appel de la « Manif pour tous », dimanche 16 octobre 2016, pour protester notamment contre l’ouverture du mariage aux personnes de même sexe en 2013contre la possibilité pour les lesbiennes de recourir à une PMA et contre la GPA.

Les manifestations de la « Manif pour tous » avaient donné lieu, en 2012 et 2013, à un traitement parfois inapproprié des médias audiovisuels, certains relayant sans aucune remise en contexte des propos homophobes —et donc pénalement répréhensibles. L’AJL a donc passé au crible le traitement de ce sujet par les chaînes d’informations dans l’après-midi du dimanche 16 octobre.

Premier enseignement, les termes de « mariage gay » et de « mariage homosexuel » sont encore majoritairement employés. À tort car, comme l’a rappelé l’AJL dans son kit « Informer sans discriminer », destiné à aider les médias à utiliser les mots justes, ces expressions sont inappropriées. Elles laissent croire qu’il existe un mariage spécifique pour les couples homos -ce qui n’est pas le cas. On leur préfèrera celles de « mariage pour tous » ou d’ouverture du mariage « aux personnes de même sexe » ou aux « couples homosexuels ».

Deuxième enseignement, les chaînes d’information en continu ont apporté en direct très peu de contradiction aux discours hostiles au mariage pour tous. Or, lorsque des personnes tiennent des propos hostiles à l’encontre d’une partie de la population, ceux-ci se doivent d’être contrebalancés. L’exemple de LCI est à ce titre éloquent : à 17h, après une longue interview de Jean-Frédéric Poisson (LR), qui souhaite l’abrogation de la loi dite « Taubira », la chaîne a diffusé un « son » de Geneviève de Fontenay hostile également au mariage pour tous. À 18h, un journaliste de la chaîne interroge un militant de la « Manif pour tous » avant la diffusion d’extraits de Marion Maréchal-Le Pen (FN), Gilbert Collard (apparenté FN), Hervé Mariton (LR) et Guillaume Peltier (LR).

Sur ce point, la couverture équilibrée de BFMTV est à saluer, puisqu’au cours de l’après-midi, la chaîne a invité en plateau Clémence Zamora-Cruz, porte-parole de l’Inter-LGBT, et interrogé Vincent Autin, premier marié de France avec son compagnon en mai 2013, ainsi que Erwann Binet, rapporteur de la loi « Mariage pour tous » à l’Assemblée nationale. De son côté, ce n’est qu’en fin d’après-midi qu’i>télé a invité Laurence Rossignol, ministre des Familles, pour défendre la position du gouvernement.

Concernant les deux principaux journaux de 20 heures, si aucun-e intervenant-e n’était malheureusement interrogé-e pour défendre le mariage pour tous, l’AJL a noté un effort de traitement: TF1 a couvert le « kiss-in » de protestation organisé à Paris par les pro-mariage et leurs allié-e-s, tandis que France 2 a souligné l’hypocrisie de l’interdiction de la PMA pour les couples de femmes en France.

Le journal d'une Diab'Less |
BOUNTY CAVALIER KING CHARLES |
mon univers |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ledouble2
| LE CLUB DES PARESSEUSES
| Envie(s) de...