• Accueil
  • > Non classé
  • > Quand on parle sur un grand média on a de grandes responsabilités.

19 décembre, 2016

Quand on parle sur un grand média on a de grandes responsabilités.

Classé dans : Non classé — editionsgaiesetlesbiennes @ 16:40

Depuis un certain temps, surtout depuis les excès verbaux de certains éléments de la Manif Pour Tous, un certain nombre de médias se croient autorisés à multiplier les astuces/blagues au ras des pâquerettes sur les LGBT.


Ce n’est pas innocent et peut avoir des conséquences, parfois dramatiques, sur la vie des adolescent(e)s qui se découvrent différent(e)s.
 
Il y a, en gros, 10 000 suicides par an, rien qu’en France. 20% concernent des moins de 25 ans, — parfois même des enfants de 12 ans se donnent la mort — , et il est plausible que la moitié d’entre eux soient des homosexuel(le)s *. parfois sans même que leurs parents le sachent. (Le drame d’Orlando a mis ce facteur en évidence). Faites le compte : 2 ou 3 morts par jour ! (20% de 10 000 cela fait 2000, et la moitié de 2000 cela fait 1000, divisé par 365…).
 
Quand des animateurs, qui se croient intelligents, font des plaisanteries lourdes sur ces sujets ils endossent, en engendrant un mal-être terrible sur des sujets encore fragiles, une réelle responsabilité dans ces drames qui viennent ternir notre société.
 
En France, sur 700 000 naissances par an, il y a à peu prés 70 000 LGBT ! Combien d’entre eux ont leur jeunesse pourrie par un climat de dénigrement/discrimination ?
 
 
* Les LGBT représentent un peu plus de 10% de la population, mais ils se suicideraient entre 7 et 12 fois plus !

Laisser un commentaire

Le journal d'une Diab'Less |
BOUNTY CAVALIER KING CHARLES |
mon univers |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ledouble2
| LE CLUB DES PARESSEUSES
| Envie(s) de...